humeur du moment !!!!

  • Par cassyne
  • Le 28/07/2013
  • Commentaires (6)

Bonjour à tous,

Depuis quelque jours cet extrait de Khalil Gibran, que mon papa me répétait tout le temps ne me sort pas de la tête. C'est fou comme des souvenirs lointains peuvent revenir à certaines périodes de la vie.

Je me suis toujours efforcé de vivre en suivant cette ligne, vivre le moment présent en faisant attention de ne pas blesser les gens qui vivent à mes cotés ; je n’y suis pas toujours arrivé, c’est vrai, la vie n’est pas tendre et nous force parfois à faire des choix. Certains peuvent déplaire car on ne va toujours dans la même direction et deux personnes peuvent avoir une vision différente d’une même situation.

Parfois au détour d’un tournant, le passé nous rattrape et on se souvient de ses petites bribes d’enfance qui nous font supporter avec humour les tumultes actuels. Ces solides fondations qui nous tiennent debout quand la vie nous ébranle. Alors on continue  à avancer et affronter les tempêtes qui rythment la vie. On va aller au bout du chemin de son mieux et en faisant face à toutes les difficultés en attendant des jours meilleurs.

Je vous mets une traduction du poème de Khalil Gibran dont cette magnifique citation est extraite, trouvé sur le net... comme quoi le passé et le présent peuvent se rejoindre et se compléter et un montage avec une photo dont je ne connais pas l'auteur.

Une excellente semaine à vous tous et plein de gros bisous.

 

 

citation-viegrand.jpg

Vos enfants ne sont pas vos enfants

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit : Parlez-nous des enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l’appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d’être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne revient pas en arrière, ni ne s’attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L’Archer voit le but sur le chemin de l’infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l’Archer soit pour la joie;
Car de même qu’Il aime la flèche qui vole, Il aime l’arc qui est stable.

Extrait du recueil,  Le Prophète, Khalil Gibran.

blog

Commentaires (6)

1. cricri (site web) 05/09/2013

Coucou Biguy chacune son tour me voilà prendre de tes nouvelles je voie que tu vas bien et que tes vacances ce sont bien passées, j’adore tes articles j’ai l’impression que je les écrits car cela me ressemble beaucoup, merci de revenir par chez moi, je t’attends je te souhaite une bonne fin de semaine et je reviens vite, bisou

2. lapinbleu2 (site web) 31/07/2013

coucou ptite biguy !!
merci pour ta visite.. ça fait plaisir de te relire..
j'espère que tu vas bien..
ici, nous avons le beau temps qui est bien annoncé et la chaleur qui revient.. il y a longtemps que ce n'était pas arrivé.. deux jours.. mdrrrrrrrr..
bonne journée de mercredi..
amicalement.. jean claude..

3. cassyne (site web) 29/07/2013

Merci Chayma,
De ta visite et de ton gentil commentaire. Pour moi je découvre l'oeuvre de Khalil Gibran, les traductions en français bien sur, l'Arabe je ne maitrise vraiment pas, mais pas du tout. Je connaissais quelques petites phrases, prises au hasard ici et là. Une bonne semaine à toi. Mille bisous

4. le squatteur 29/07/2013

Hello !!!

Je m'ennuie à tourner en rond pendant que toi tu bosses, alors j'ai piqué ton fauteuil, ton chien, ta tasse fétiche, heuuuu ne cherche pas ton ordi non plus, je l'ai emprunté, et je suis venu ici. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris le temps de venir voir ton petit coin "recreatif" comme tu l'appelles. Ton texte m'a rassuré, ça me fait plaisir que tu continues à aller de l'avant courageusement, n'oublie pas de déléguer un peu, vouloir aider c'est bien mais il ne faut pas tout assumer, chacun doit faire sa part de travail.

J'aime beaucoup le poeme de Khalil Gibran que tu as choisis, fort et plein de sagesse. N'hésites pas à en découvrir plus, son oeuvre devrait te plaire.

Continue à t'amuser et à profiter au maximum de tous ces petits moments qui te font aimer la vie et les gens. Je suis content de notre rencontre et aussi de t'avoir laisse chambouler ma vie.

Bisous ma douce.

5. valerie 29/07/2013

coucou Biguy
C'est vrai que tu fais toujours attention aux autres, meme si parfois ca t'as explosé à la figure. J'aime beaucoup le poeme que tu as choisis, effectivement il faut laisser chacun penser pour soi et vivre sa vie... Une bonne semaine à toi en attendant les vacances. Bisous ma belle et à bientot.

6. chayma 28/07/2013

Félicitations pour ton blog Cassyne et merci , le recueil que tu as choisi est trés profond j'adore Khalil Gibran surtout cet ouvrage en ce qui me concerne j'ai lu ses livres en arabe BONNE CONTINUATION

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site